Sekhamet©, tous droits réservés - Zones d'intervention

La Gazette de Sekhamet

Le Blog des alternatives

vers le respect de soi, des autres et de la Planète

En cours de construction

Le Blog est actuellement en cours de construction, merci de votre patience !

Fatigue chronique ou saut quantique ?

13/01/2021

Fatigue chronique ou saut quantique ?

Qu'est-ce qu'un saut quantique ? À quoi en remarque-t-on les symptômes et que peut-on faire pour s'en soulager ?

Le principe des sauts quantiques

Un saut quantique est un changement d'état soudain occasionné par une accumulation suffisante d'énergie dans la direction de ce nouvel état. Je vous propose une parabole de mon cru pour saisir ce principe avec des éléments tangibles :

 

Imaginez que vous voulez accéder au haut d'un mur. Vous avez une échelle : vous la posez contre le haut de ce mur. Une fois arrivé en haut, vos pieds ne sont plus posés sur des barreaux mais sur des briques et vous pouvez vous tenir doit sans effort, tandis que vous étiez penché sur l'échelle pour monter. Vous regardez en bas : l'échelle n'est plus là, vous ne pouvez plus redescendre. Par contre, vous pouvez continuer à marcher le long du mur. Oui mais vers où ? Et combien de temps ?

 

Nous pouvons ici comparer l'échelle à vos expériences, votre vécu, votre accumulation d'énergie. Elle disparaît une fois qu'elle a été gravie : elle a rempli son rôle et il est impossible de faire machine arrière. Le sommet du mur est le support, à savoir la direction vers laquelle vous axez vos expériences. Le changement de stature naturelle (d'incliné à droit) est semblable au changement d'état que vous subissez lors d'un saut quantique. De la même façon, le changement de support (barreau d'échelle à briques) montre que vos bases ne sont plus les mêmes. Après votre ascension avec l'échelle, vous changez de support d'appui en quittant un support fin et léger (barreaux en bois ou aluminium) pour sur une matière bien plus solide, large et stable (de la brique). Même la façon de cheminer est différente, et on ignore encore comment appréhender ce nouveau mode d'interaction avec notre environnement, et la perte de nos anciens repères (l'échelle) nous déstabilise grandement !

 

Exemple concret : les symptômes d'un saut quantique dans nos corps

Si vous avez du mal à vous rendre compte de l'équivalent de cette illustration dans notre vie "réelle", voici un exemple de situation illustrant un saut quantique :

Vous êtes dans une période de croissance sociale, spirituelle, intellectuelle, sportive... Vous êtes à fond ! Vous avez l'impression que plus rien ne peut vous arrêter et vous changer radicalement votre vie en très peu de temps.

Tout d'un coup, une grosse fatigue vous prend : vous vous sentez vide, vous n'arrivez plus rien à faire... Ce n'est pas tant que vous n'allez pas bien, ce n'est pas une dépression en tant que telle (à moins que vous preniez votre fatigue trop à cœur et que vous en créiez une). Vous êtes un peu comme une pile accumulatrice à plat : vous avez tout ce qu'il vous faut pour continuer à interagir avec votre environnement (l'enveloppe, les faces polarisées normalisées, la chimie interne...), mais vous êtes tout simplement à plat. Vous avec été physiquement actif certes, mais d'habitude il vous suffit d'une bonne semaine de pause pour pouvoir reprendre tranquillement. Là non... ça dure, et ça dure...

 

Pourquoi est-ce si difficile de remonter la pente alors que vous aviez tellement d'énergie juste avant ? Justement parce que toute cette énergie a été consommée d'un coup pour vous faire changer d'état au niveau quantique. Vous avez évolué en quelque sorte, et cela a vidé vos batteries. Vous repartez de zéro, dans ce nouvel état auquel vous devez vous accoutumer, alors que parfois vos corps (physiques et énergétiques) s'opposent à ce changement ! Les oppositions que vos corps peuvent manifester sont, par exemple, une allergie voire une auto-immunité à votre nouvelle fréquence, des anciennes mémoires qui s'opposent à ce changement, des rivalités génétiques au niveau électromagnétique et j'en passe... Ce qui rend le retour à la forme parfois très laborieux. L'énergie qu'il vous reste est en fait monopolisée par l'adaptation de vos corps physiques et énergétiques à ce nouvel état, ce qui peut vous donner l'impression d'avoir "des tâches de fond" qui tournent en permanence, comme un ordinateur qui devient très lent parce qu'il a trop d'applications qui sont ouvertes en arrière-plan. Plus vos corps vont rencontrer de résistances dans leur adaptation, plus vous vous sentirez "à plat".

 

La reprogrammation ADN pour se soulager des symptômes

L'ADN démystifiéKishori Aird, dans son premier guide pratique de reprogrammation ADN, expose un magnifique protocole pour la tolérance aux changements de fréquence ! Pas plus tard qu'aujourd'hui, j'ai redécouvert l'efficacité de ce programme que j'ai déjà eu la chance d'utiliser à plusieurs reprises. Je me sentais bien mais étais totalement vidée de mon énergie et ma motivation, avec pour seule envie de me chouchouter et me rouler au chaud dans un coin. Résultat : après le protocole, me voilà pleinement réveillée et en train d'écrire cet article alors que je pensais aller au lit !

Selon les besoins, il arrive qu'il faille deux protocoles de tolérance aux changements de fréquence, quand les sauts quantiques ont été particulièrement importants. Dans mon cas, je sais que la capacité d'adaptation de mon corps me permet de pousser le bouchon très loin, et dans ce cas, j'en ai un peu abusé : parfois deux reprogrammations ADN vibratoires dans la même soirée et à un ou deux jours d'intervalle. Lors de certaines reprogrammations, il arrive que certaines parties de notre ADN implose pour être en phase avec ce que nous souhaitons devenir. Cela induit également un saut quantique. Dans mon cas, j'en avait accumulé trois en seulement quelques jours (testé en kinésiologie) : il me suffit de deux protocoles pour la tolérance aux changements de fréquence pour résoudre mon apathie qui perdurait déjà depuis quelques jours. Un seul m'a déjà bien requinquée : si vous pensez avoir vécu un saut quantique, je vous invite donc chaudement à me contacter ou à contacter Annya de PrésenceEssentielle pour avancer plus facilement et soulager votre fatigue.

 

Non, la fatigue chronique n'est pas toujours due à un saut quantique !

FatigueNe vous méprenez pas, toute fatigue chronique ou intense n'est pas toujours due à un saut quantique ! Il peut arriver que :

  • vous ayez trop demandé à votre corps au niveau physique (sport intensif, pas assez de sommeil...)
  • vous ayez trop tiré sur la ficelle au niveau psychologique : stress, pression au travail ou en famille...
  • vous absorbiez mal certains nutriments qui contribuent à la bonne forme de votre corps, par exemple les vitamines B, le fer... Dans ce cas, une reprogrammation ADN devrait aussi aider votre corps à "retrouver son mode d'emploi" et mieux gérer son absorption de nutriments
  • vous n'ingérez pas assez de certains nutriments, auquel cas il existe toute un éventail de fruits, légumes et oléagineux pour vous sortir d'affaire ! Par exemple le brocoli ou la purée d'amande pour le calcium, les lentilles pour le fer, les bananes et le cacao pur pour le magnésium, l'huile de colza pour les oméga3... 
  • vous ayez subi des périodes très difficiles pendant longtemps. Celles-ci ont usé votre capacité à "vous battre", à "avoir la niac". Cela peut se voir notamment au niveau musculaire : les muscles aident à avancer, porter, bouger, parfois se battre. Et il arrive que pour une quelconque raison, vous ayez perdu votre masse ou force musculaire sans réussir à la regagner. Ayant observé ce phénomène sur ma personne, j'ai également procédé à une reprogrammation ADN pour mon métabolisme musculaire : en quelques semaines, c'est un ami qui m'a demandé si j'avais fait de la muscu pour obtenir ce résultat ! Et il n'en était rien.

Bien sûr, la liste n'est pas exhaustive est est basée sur ma propre expérience. Mais il est important de ne pas se décharger de ses responsabilités sur un "protocole miracle" alors que, bien souvent, nous sommes responsables de notre condition physique.

Explorez-vous en toute honnêteté, trouvez vos limites et respectez-les. Vous avancerez ainsi dans les meilleures conditions et dans la connaissance de votre être.

L’épigénétique : le refus de la fatalité en éducation Repro ADN : Précautions d'usage