Sekhamet©, tous droits réservés - Zones d'intervention

La Gazette de Sekhamet

Le Blog des alternatives

vers le respect de soi, des autres et de la Planète

En cours de construction

Le Blog est actuellement en cours de construction, merci de votre patience !

La reprogrammation ADN

18/12/2020

La reprogrammation ADN

Et si nous pouvons avancer dans la joie et dans l’amour sans nous heurter continuellement à des murs ? Et si nous pouvions… Nous reprogrammer ?

Que vous vous sentiez simplement dans une impasse marécageuse ou que vous ayez déjà entamé un travail de longue haleine sur votre personne et votre quotidien, vous avez sûrement déjà souhaité que la situation se règle comme par magie.

 

« J’aimerais me réjouir quand je me lève le matin. »,

« J’aimerais trouver l’amour... »,

« Si seulement je pouvais me sentir pleinement bien avec mon/ma partenaire. »,

« Je ne sais même pas ce que je cherche dans la vie ! »

 

Tellement de questions, de doutes, de peurs, de colère… de désespoir parfois. On ne comprend pas pourquoi on se heurte toujours aux mêmes murs, comme si la vie avait décidé de s’en prendre à nous.
Et si… Et si le déclencheur de se film qui se tourne en boucle était encodé à l’intérieur de nous ? Si la réalité de notre vécu n’était qu’une projection de notre réalité intérieure ?

 

Nos programmes par défaut : et si on se « personnalisait » ?

Vous vous êtes déjà demandé pourquoi vous avez Windows ou Mac sur votre ordinateur ? Est-ce que vous savez qu’il existe une multitude d’alternatives basées sur la gratuité, le partage et le respect de la vie privée ?

La plupart des gens ne le savent pas, tout comme nous ignorons que nous pouvons être maître de notre ADN : nous avons bâti notre vie et notre perception de celle-ci sur les habitudes et traumatismes accumulés par tous nos ancêtres. Certes, il y a aussi des qualités qui sont transmises de la sorte, mais pourquoi garderions-nous la violence, la douleur et les blocages de nos aïeux ? Parfois aussi, une simple maladie, ingestion ou croisement entre cousin et cousine à un temps reculé peut avoir généré un programme fautif dans notre ADN, empêchant notre corps de trouver son « point zéro ».

 

Qu’est-ce que c’est, le « point zéro » ?

C’est le nom de donne Kishori Aird à un état d’être que je préfère appeler le « point de non-Jugement » ou « le point de tous les possibles ». Il ne s’agit pas d’un point à proprement parler : je le perçois plutôt comme un état énergétiques où aucun de nos corps ne rencontre de blocage, ou que ce soit.

Les explications de Kishori sur le point zéro sont évoquées plus longuement dans l'article sur les treize hélices de l'ADN, la onzième d'entre elles nous donnant justement accès à cet état.

 

D’où vient cette technique ?

Kishori Aird a commencé à travaillé sur l’ADN en 1997 avec deux autres thérapeutes : l’une d’elle avait une formation médicale, l’autre, une formation métaphysique. De son côté, Kishori apportait sa formation en approches alternatives de la santé en tant que naturopathe et intuitive. Fortement ébranlé après deux ans de recherches, le trio ressenti le besoin d’accueillir une quatrième personne pour ancrer leurs réflexions et faciliter le bon fonctionnement de nos systèmes nerveux, immunitaire et endocrinien. C’est ainsi que le compagnon de Kishori a rejoint l’expérience. Le petit groupe se dissout ensuite après que les idées et informations récoltées soient suffisantes pour  définir des processus accessibles et transférables dans leur quotidien.

L’énergie universelle du cœur a été leur principal outil pour entreprendre ces recherches dans l’état d’amour. Pour cause, le jour de ses 40 ans, Kishori Aird réalisa que même si elle avait tout ce qu’elle souhaitait dans sa vie, elle n’avait jamais vécu en permanence dans l’état d’amour. C’est ainsi qu’elle décida de choisir  de vivre dans l’état d’amour, même si elle ne savait pas comment. Depuis, chaque fois qu’elle eu à affronter un conflit, une peur ou un doute, elle choisi par intention de le régler dans l’état d’amour, même si elle n’avais aucune idée sur la façon d’y parvenir. Cette formulation est très intéressante, parce qu’elle induit que nous souhaitons y parvenir même si nous ne sommes pas parfaits, dans notre Unité.

 

L’intelligence innée du corps comme outil de libération

Chaque session de reprogrammation ADN et tous les protocoles qui en découlent est sont basés sur une intention de base. Par exemple, « être au point zéro quand je parle en public », ou « être au point zéro avec mon travail ». C’est cette intention de base qui détermine comment l’intelligence innée du corps utilisera les données trouvées au fil du protocole. Ces données, ainsi que les vérifications dont elles résultent, sont énoncées à voix haute et donc amenées à la conscience de la personne traitée. Cette information est automatiquement (re)connue par l’intelligence innée de son corps et incluse automatiquement dans la reprogrammation en fonction de l’intention de base du programmeur.

L’intention est capable d’influencer l’arrangement des informations déjà inscrites dans nos gènes. Pour l’utiliser correctement, il est nécessaire de sortir de la dualité, c’est à dire de ne plus séparer le « bien » du « mal », mais plutôt de considérer nos doutes et nos faiblesses comme une énergie. Le feu brûle, mais quand il est bien utilisé il permet entre autres de nous chauffer et de nous préparer à manger. Nous pouvons donc considérer les émotions perçues comme « négatives » comme le pôle négatif d’un aimant, tout comme les émotions positives correspondraient à son pôle positif. La coexistence de ces deux pôles en nous revient à accueillir simultanément les aspects négatifs et positifs de nos expériences. Ce concept nous permet d’accepter tout ce que nous sommes sans jugement : le positif comme le négatif, nos forces comme nos faiblesses.

 

Comment la reprogrammation ADN pourrait-elle m’aider ?

La reprogrammation ADN, en mettant une problématique au point zéro, nous permet de sortir d’états de vulnérabilité. Elle nous « répare » pour une situation donnée, et nous permet ainsi d’être « droit.e dans nos bottes » et en adéquation avec ce que l’on aspire à être.

Voici une courte liste de quelques signes indiquant que nous sommes dans une zone de vulnérabilité* :

  • Se sentir à l’étroit dans le cadre où nous évoluons (par exemple, un groupe de travail ou une relation amoureuse).
  • Les « Il faut que », le sentiment du devoir.
  • La comparaison, c’est-à-dire se sentir supérieur ou inférieur à quelqu’un d’autre.
  • Les « Que faire ? Quand le faire ? Où aller ? », c’est-à-dire le doute intérieur.
  • Les palpitations cardiaques, la respiration courte, les réactions physiologiques limitatives.
  • La rumination mentale, l’incapacité de lâcher prise.
  • Les « Je ne suis pas correct », « Que je suis donc sot », « Je n’y arrive pas du tout », c’est-à-dire le non-Amour de soi.
  • Certains malaises physiques ou émotifs qui nous ramènent dans le passé ou nous propulsent vers l’avenir.
  • Toute réaction ou tout comportement dépassé, qui ne colle pas à la réalité présente et qui se reproduit de manière inconsciente (par exemple, la peur que les clients ne soient pas satisfaits, la peur de paraître stupide, la peur de subir des reproches même quand on ne fait rien).

 

Plus que nous aider à sortir de nos états de vulnérabilité, la reprogrammation ADN nous relie à nos 13 hélices d’ADN. Eh oui, les deux hélices visibles ne sont que le reflet de la dualité du monde matériel dans lequel nous vivons ! En d’autres termes, il s’agit de nous reconnecter à tous nos états de conscience de façon à être entièrement Nous. L’Unité est un travail de longue haleine et il n’existe pas de baguette magique pour cela, mais la reprogrammation ADN reste un outil très efficace pour s’en approcher. Elle permet de réaliser la richesse et la beauté du fonctionnement biologique et spirituel de l’être humain, et de prendre conscience de la possibilité bien réelle de nous défaire de nos programmes par défaut, que nous en ayons hérité génétiquement ou que nous les ayons acquis inconsciemment : schémas, habitudes, mécanismes de défense automatisés, commandes protéiques fautives laissées par les virus de la grippe ou par des produits chimiques, etc.

 

ATTENTION : si vous voulez vous lancer dans l'aventure seul.e, lisez d'abord les recommandation dans l'article que je dédie au précautions d'usage !! Soyez également très attentif.ve aux instructions et expériences mentionnés par Kishori dans ses ouvrages. Personnellement, je déconseille cette aventure sans l'installation du programme pour l'utilisation adéquate test kinésiologique et surtout sans avoir déjà vécu plusieurs reprogrammations pour ressentir l'intention, l'énergie, l'ambiance inhérente à ce travail.

 

Le Massage vibratoire intuitif L'Autocoaching de Sekhamet : Science du Mental et nouveaux réflexes cognitifs