Spectacles et Ateliers - Danse de la Flamme Intérieure

Sekhamet©, all rights reserved

La Gazette de Sekhamet

Le blog dédié au mouvement et à la transmutation intérieure !

Danse de la Flamme Intérieure : c'est quoi ? Que recherche-t-on?

26/04/2024

Danse de la Flamme Intérieure : c'est quoi ? Que recherche-t-on?

Une danse thérapie peut revêtir de multiples aspects et techniques. Alors quelles sont les spécificités de la Danse de la Flamme Intérieure ?

La Danse des hypersensibles

La Danse de la Flamme Intérieure (DFI) exige l'acceptation de l'hypersensibilité corporelle. Pour ceux qui ne le sont pas, le premier exercice consiste à intensifier notre rapport à un sens spécifique, comme en se bandant les yeux pour privilégier l'ouïe ou le toucher. Il ne s'agit pas de méditations mais d'explorations sensorielles qui conduisent à cette danse : améliorer notre écoute pour laisser la musique nous toucher émotionnellement.

Il est crucial de ne pas confondre l'amélioration de l'ouïe avec une meilleure audition. L'objectif est d'utiliser nos sens pour atteindre notre inconscient et provoquer des effets internes, qu'ils soient physiques, émotionnels ou les deux ! La musique peut éveiller en nous des sensations intenses liées à des souvenirs conscients ou inconscients, ouvrir l'esprit et détendre le corps de manière positive. Sur le plan physique, en éduquant le sens du toucher à être attentif et détendu, nous pouvons influencer positivement les fascias et favoriser leur détente. Les fascias, qui s'étendent sur de vastes zones allant des tissus sous-cutanés jusqu'aux organes, peuvent ainsi être impactés. L'article dédié vous en apprendra beaucoup plus sur cette action en profondeur, qui est en fait le levier principal de la Danse de la Flamme Intérieure

 

Trouver ton levier de sensibilité corporelle (LSC)

Selon les situations et même au quotidien, nous pouvons être plus sensibles à un sens qu'à un autre.

L'ouïe par exemple, est un stimuli externe : il nous provient de l'activité de notre environnement autours de nous et nous informe sur sa composition, ses mouvements ou sur l'information que les autres personnes tentent de nous transmettre.

La vue est également un informateur de détails ou d'informations visuelles générales, nous aidant à la proprioception (sensation de notre position dans l'espace). 

Le toucher, tel qu'exploré par la Danse de la Flamme Intérieure, fourni des informations à la fois intérieures et extérieures. On peut toucher notre environnement et nos proches, mais que la sensation procurée par l'extérieur peut également créer une sensation interne. Comme un jeu de domino, une sensation peut en entraîner d'autres !

La découverte de la Danse de la Flamme Intérieure passera donc en premier lieu par l'observation de votre rapport à vos sens. À quel sens êtes-vous le/la plus sensible en général ? Avez-vous besoin de restreindre ou accentuer un sens dans certaines situation pour vous sécuriser émotionnellement ?

 


Le toucher

Le toucher est un sens fondamental qui nous relie au monde qui nous entoure. Il nous permet de ressentir les textures, les températures et les pressions, tout en facilitant notre perception de notre propre corps et de notre environnement

 

Exemples de situations où nous utilisons le sens du toucher :

Se serrer un être cher dans nos bras.
Sentir la chaleur du soleil sur notre peau.
Toucher les pages d'un livre pendant la lecture.

 

Exercice : 

  • Fermez les yeux et touchez différents objets autour de vous.
  • Observez comment chaque texture évoque des sensations et des émotions différentes en vous.
  • Réfléchissez à la manière dont vous interagissez avec le monde à travers le toucher.

 

TEST : Vous sentez-vous plus à l'aise lorsque vous pouvez toucher les objets qui vous entourent, ou êtes-vous plus à l'aise lorsque vous les regardez ?

 


La vue

La vue est notre principal moyen de perception du monde extérieur. Elle nous permet de capturer une multitude d'informations visuelles, depuis les formes et les couleurs jusqu'aux mouvements et aux détails.

 

Exemples de situations où nous utilisons le sens de la vue :

 Admirer un coucher de soleil.
 Regarder un film ou une série télévisée.
 Lire et écrire des textes.

 

Exercice :

  • Observez lentement votre main dans sa globalité tout en la déplaçant doucement.
  • Notez les sensations et les émotions que cette action évoque en vous.
  • Ensuite, essayez de reproduire le même mouvement avec un bandeau sur les yeux et observez comment votre corps réagit.

 

TEST : Si vous aviez à choisir entre être privé de votre vue ou de votre ouïe, lequel de ces sens seriez-vous le plus désireux de conserver et pourquoi ?

 


L'ouïe

L'ouïe nous permet de percevoir les sons qui nous entourent, des mélodies musicales aux bruits de la nature en passant par les voix des autres. C'est un sens puissant qui peut avoir un impact profond sur notre humeur et notre bien-être.

 

Exemples de situations où nous utilisons le sens de l'ouïe :

Écouter de la musique pendant une séance d'entraînement.
Converser avec des ami.e.s lors d'une réunion sociale.
Écouter les sons apaisants de la nature pendant une promenade en forêt.

 

  

Exercice : 

  • Essayez de passer une journée entière sans écouter de musique ni de sons externes.
  • Observez comment cela affecte votre humeur et votre niveau de stress. Ensuite, essayez de
  • vous concentrer sur votre sens du toucher en vous plongeant dans des activités tactiles telles que l'auto-massage, la cuisine, le jardinage ou, si vous en avez un, câliner votre animal de compagnie.

 

TEST : Vous sentez-vous plus à l'aise dans un environnement calme et silencieux, ou avez-vous besoin de sons pour vous sentir ancré(e) et concentré(e) ?

 


 

Alors, avez-vous une idée du sens auquel vous êtes le plus sensible  ?

Approfondissons la question pour chaque sens :

  • lire l'article sur le toucher
  • lire l'article sur la vue
  • lire l'article sur l'ouïe